Jeudi 25 février 2010 4 25 /02 /Fév /2010 14:25



L’INTEGRATION DES NOUVELLES RECRUES: Cas des établissements scolaires

Communication de Mme Marie Louise SOCK

 integrationImage1.jpg

INTEGRATION


L’établissement scolaire est une structure organisée, avec des objectifs bien définis. Pour que ces derniers soient atteints, il faut que soient mises en place des stratégies telles que le capital, le travail et la matière première (dans le cas de notre étude, il s’agira bien sûr des élèves).

Cependant, il est à noter que l’activité humaine est un paramètre important à prendre en compte dans le processus de production.

 

«  La plus grande richesse d’une entreprise, ce n’est ni sa trésorerie, ni les installations, ni les machines, ni même la technologie. Ce sont les hommes. Seuls les hommes peuvent utiliser les systèmes et les machines, appliquer la technologie et améliorer le résultat financier »

 

Robin F. Mac DERMOT / Raymond J. MIKULAK / Michael R. BEAUREGARD

Développer l’initiative et la créativité du personnel – Dunod 1996

 

 

Le recrutement des enseignants en vue de développer un établissement scolaire représente une phase importante et sérieuse. L’accueil et l’intégration des nouveaux venus devraient être une préoccupation importante au sein de nos écoles. Choisir la personne qu’il faut à la place qu’il faut devrait être le slogan de tout directeur d’établissement scolaire.

 

Afin de mobiliser les enseignants nouvellement recrus, de les aider à développer un sentiment d’appartenance à l’établissement, il convient de leur transmettre toutes les informations nécessaires au moment de l’embauche. Celles-ci tourneraient autour de la philosophie, la culture, les valeurs, le profil de sortie des élèves et les attentes de l’établissement scolaire. Plus l’accueil de la recrue est structuré, et efficace, plus ce dernier atteindra un niveau de performance satisfaisant.

 

Un des défis des établissements scolaires de nos jours repose sur leur capacité de rétention de leurs employés et de l’adhésion de ces derniers à la philosophie de l’établissement.

  recrutement.gif

 

«  Une des principales finalités des politiques de gestion des personnes est de développer leur implication. Par implication dans l’entreprise, on admet plus précisément que les personnes se reconnaissent dans les buts et les valeurs de l’organisation, qu’elles prennent sur elles-mêmes pour agir dans ce sens. »

 

Jean Marie PERETTI – Tout DRH





Quels sont les objetifs du recrutement? 


-  Définir les besoins de l'établissement scolaire
- Savoir élaborer une définition de poste et définir le profil de recherche
- Connaître et choisir les moyens adaptés au recrutement
- Connaître les différentes techniques d'entretien du recrutement
- Optimiser sa prise de décision
-  Connaître les démarches administratives et juridiques à réaliser pour intégrer un nouveau collaborateur
- Réussir le recrutement du nouveau collaborateur grâce au plan d'intégration


L'ACCUEIL

 

 

Avant  l’arrivée

 

Dès l’entretien d’embauche, il est important d’informer le nouveau sur la réalité de son poste et de l’établissement scolaire.

Avant son arrivée,

-        Lui faire parvenir des informations sur l’accès à l’établissement, adresse, transport éventuellement et sur la personne qui va l’accueillir (Nom, titre, coordonnées)

-        Sa classe est un tant soit peu préparée, rangée et les fournitures de base mis à disposition.

-        Un parrain est nommé qui allie compétence et disponibilité

-        Le personnel est mis au courant de l’arrivée éminente du nouveau, de son nom et de la classe à occuper.  

           Idéalement, le Directeur réunira le collectif enseignant  pour annoncer sa venue et présenter son parcours, ses qualités et ce pourquoi il estime qu'il apportera un atout supplémentaire à l'entreprise. Un email interne peut également faire l'affaire. Il doit refléter l'intérêt porté par l'établissement scolaire à cette nouvelle recrue. "Nous allons avoir le plaisir d'accueillir prochainement Monsieur X qui se chargera du poste Y et sur lequel nous comptons beaucoup pour assurer la bonne marche de l'établissement..." est le type de formule enthousiaste qui impliquera davantage l'équipe dans l'intégration du nouveau venu. Certains établissements scolaires pas encore modernisés comme c'est le cas au Sénégal pourraient opter pour le tableau d'affichage.

 

 

 

Si les éléments essentiels ont été anticipés, il est également recommandé d'élaborer un planning d'intégration. Celui-ci indiquera toutes les étapes par lesquelles le nouveau collaborateur devra passer pour assurer la meilleure intégration possible. Seront ainsi prévus des entretiens réguliers. Par exemple, le nouveau salarié sera prévenu d'un premier rendez-vous avec son Directeur un mois après le début de sa période d'essai pour dresser un premier bilan.

 

 integration2

  A l'arrivée du nouveau

 

Le responsable de l'accueil  reçoit le nouveau et :


- Transmet le dossier d'accueil (livret d'accueil, règlement intérieur, fiche d'enregistrement...)
- Commente le livret d'accueil (présentation de l’école, règlement intérieur, système d’évacuation d’urgence...)
- Transmet les horaires de travail
- Aide le nouvel arrivant à se repérer (classe, magasin, B.C.D., salle de gym, réfectoire, salle des professeurs,  infirmerie...)
- Présente les collègues de travail
- Transmet la carte de pointage (existe dans quelques rares écoles au Sénégal)
- (...)

 

 

Etre intégré dans une école prend du temps, le Directeur et les collègues sont là pour fournir le support quotidien, notamment dans les premiers mois.

Après 3 mois, un bilan d'intégration est fait au cours duquel Directeur et nouvel enseignant font le point sur la manière dont s'est passée cette période.
Quelle vision a le nouveau de sa classe, de l’école? De son environnement de travail ? Des objectifs qui lui ont été fixés ? Y a-t-il des besoins de formations ou toutes autres actions qui peuvent faciliter le processus d'accueil ?

  savoir.jpg

 

 

PRINCIPES DE L’ACCUEIL

 

La procédure d’accueil doit avant tout prévoir la présence d’une personne compétente et disponible pour accompagner le nouveau. Il peut s’agir d’un parrainage plus ou moins formel qui s’inscrit dans la durée (Plusieurs semaine). Plusieurs autres personnes peuvent être mobilisées.

La formation au poste se fait en interne car chaque établissement a ses particularités. Le livret d’accueil peut être utile à condition qu’il serve de base à un dialogue. Accompagner un nouveau, c’est ouvrir le dialogue : inciter à poser des questions, écouter, répondre. Mais c’est aussi responsabiliser, valoriser, rassurer, suivre, échanger et accompagner. Ne surtout pas oublier que trop d’informations tue l’information. Informer au fil des jours aide à la mémorisation. Il est nécessaire de vérifier par la pratique que les informations ont été assimilées.

 Bouton-LIVRET-ACCUEIL.gif

 

livretaccueil.gif

 

 

 



COMMENT REUSSIR L’INTEGRATION DES NOUVELLES RECRUES ?

 

L’intégration doit concerner l’ensemble du personnel de l’établissement, sans exception, quelle que soit sa taille. Les Directeurs d’établissements doivent en faire une priorité après la phase de recrutement.

 

 

QU’EST-CE QUE L’INTEGRATION ?

 

integration-copie-1.jpg

 

 

L’intégration ?

« C’est le processus d’apprentissage des « ficelles » d’un emploi, d’endoctrinement et de formation, le processus par lequel l’individu reçoit l’enseignement de ce qui est important dans  une organisation et dans les sous unités. »

Schein, 1968

 

L’intégration ?

C’est la première phase du processus de socialisation organisationnelle.

 

L’intégration?

C’est le processus par lequel la recrue acquiert des connaissances sociales et des compétences nécessaires pour assumer son rôle dans l’établissement.

 

 

 

Pour que cette intégration puisse donner les résultats qu’on attend d’elle, il faudrait :

-         Mettre à la disposition des recrues toute l’information nécessaire à la bonne orientation de son travail.

-         Tenir compte des critères essentiels comme le statut, l’expérience professionnelle et les compétences de la personne recrutée.

-         Evaluer toutes les intégrations année après année afin de corriger les éventuels problèmes rencontrés.

 

 

DIFFERENTES DEFINITIONS DU MOT « INTEGRATION » SELON LES DISCIPLINES

 

1.     Intégration en mathématiques : C’est une opération consistant à calculer l’intégrale d’une fonction.

2.     Intégration en informatique : C’est une phase d’un projet durant laquelle on vérifie le produit par des tests d’intégration. Il désigne également la conception et la réalisation d’un système d’informations intégré par la mise en relations (interfaçage) de différents logiciels existants.

3.     Intégration en pédagogie : C’est une démarche selon laquelle les apprenants mobilisent des ressources pour résoudre une situation – Problème complexe (Pédagogie de l’intégration).

4.     Intégration en psychologie : Ce terme désigne que l’identité tend vers une unité fonctionnelle.

5.     Intégration en sociologie : Processus ethnologique durant lequel une personne initialement étrangère devient membre, (s’intègre) dans une communauté.

6.     Intégration en entreprise : (Etablissements scolaires) Phase d’appropriation des nouvelles fonctions pour la recrue. Au cours de cette phase, le nouveau acquiert des habiletés, valeurs voire aptitudes requises pour s’adapter à son nouveau milieu. Un parrain, le Directeur le plus souvent, l’accompagne, l’aide à s’intégrer dans l’équipe mais aussi à cerner ce qui est attendu de lui en fonction de ses compétences.

 


L’INTEGRATION ? UN SUJET PERTINENT…

 

Sujet d’actualité d’une grande importance pour nos établissements scolaires. Les recrues venant d’horizons divers avec des cultures différentes, l’intégration permet de rassembler et d’unifier les personnalités et nationalités en leur donnant une vision commune des choses et en leur inculquant les valeurs, la culture de l’entreprise.

 

Dans un processus d’intégration, on note deux aspects complémentaires :

1.     L’effort consenti par l’établissement scolaire et ses membres pour intégrer le nouveau venu.

2.     Les efforts consentis par le nouveau venu pour durant cette période où il se sent fragilisé et déstabilisé car n’ayant pas encore ses marques.

 

 

 

 

 COMMENT LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES INTEGRENT ILS LES NOUVEAUX ?

 

Lors de l’entrée organisationnelle c'est-à-dire les premiers contacts avec l’établissement scolaire, les nouveaux venus sont souvent confrontés au « choc de la réalité » et à des surprises. L’établissement peut limiter les effets néfastes des attentes non satisfaites en pratiquant des entretiens réalistes.

Quelques jours après l’ arrivée de la recrue, une séance de travail devrait être organisée afin de :

-         Lui expliquer en détail pourquoi il a été choisi

-         Lui expliquer éventuellement les réserves afin qu’il réagisse

-         Lui dire ce que l’on attend de lui avec précision et détail

-         Ecouter ce que lui attend de l’établissement et ses souhaits

-         Définir avec lui et organiser une stratégie efficace

 

Afin des cerner les problèmes qui se posent, les Directeurs, tout comme les recrues, devraient développer des tactiques de recherche d’informations (questions ouvertes, questions indirectes, tierces personnes, tests des limites, conversations déguisées, observation, surveillance…). 

Cette recherche active d’informations aura un effet positif sur le niveau d’ajustement.

 

 

 

 assemblee.jpg

 

 

 

POLITIQUE DE CONSERVATION ET TECHNIQUE DE RETENTION

 

En plus des techniques d’intégration, les Directeurs d’établissements devraient mettre en place de véritables politiques de conservation des ressources humaines et des techniques de rétention du personnel. Il est à noter que le degré d’attachement d’un employé à son établissement dépend de la manière dont il a été accueilli et intégré.

 

 

 

 

BILAN DE L’INTEGRATION

 

 Chacun s'adapte à son nouvel entourage et à ses nouvelles responsabilités à un rythme différent. Certains enseignants peuvent se sentir rapidement à l'aise dans leur classe tandis que d'autres peuvent avoir besoin de plus de temps. C'est pourquoi nous pensons qu'il est important de faire un bilan complémentaire de l'intégration au moment des conseils de classe ou de cycle.


Ces réunions offrent la possibilité au Directeur et à l’enseignant de discuter sur tout ce qui s'est passé depuis son l’arrivée dans l'entreprise :

  • ce qui a bien et moins bien fonctionné,
  • les résultats obtenus au regard des objectifs,
  • les besoins et les opportunités de développement,
  • les points à améliorer pour les futurs recrutés.

 

  QUELLES RECOMMANDATIONS ?

 

Les Directeurs des établissements scolaires devraient être formés comme des managers au parrainage. Cette formation permettrait de différencier les techniques d’intégration du personnel selon le degré de qualification. A la fin de chaque intégration, un bilan devrait être fait par le biais de l’évaluation de la politique d’intégration qui a été mise en place.

Ceci constituerait, à coup sûr, un apport considérable à la bonne gestion des ressources humaines dans nos établissements.



Mme Marie louise sock 

Publié dans : Articles de Mme SOCK - Par CABINET LES LAURIERS
Retour à l'accueil

Profil

  • CABINET LES LAURIERS
  • Mme SOCK
  • Entreprise
  • FORMATION ENSEIGNEMENT
  • ENSEIGNANTE - USA

Vie des écoles au Sénégal

Derniers Commentaires

Créer un Blog

Recherche

Texte Libre

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés